Abus sexuels dans l’Église : vers l’auto-absolution ?

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Abus sexuels dans l’Église : vers l’auto-absolution ?

Message par Gayraud de Mazars » 07 Oct 2021, 17:31

Salut camarades,

Abus sexuels dans l’Église : vers l’auto-absolution ?

Interrogé sur la place de la confession face aux lois républicaines, le premier évêque de France [Eric de Moulins-Beaufort] a déclaré que "la confession doit rester secrète et la confession restera parce que ça restera un espace de parole libre". "La confession s'impose à nous, et en ce sens là elle est plus forte que les lois de la République, parce qu'elle ouvre un espace de parole libre qui se fait devant Dieu"... On croit rêver !

Et on peut lire en conclusion dans le journal de Lutte Ouvrière à juste titre...

https://journal.lutte-ouvriere.org/2021 ... 79947.html

L’Église est en effet une organisation centralisée et hiérarchisée qui prétend ne pas avoir de comptes à rendre à la justice des hommes. [...] Après avoir finalement été contrainte de mettre ses turpitudes sur la place publique, l’Église demande pourtant toujours à se juger elle-même, c’est-à-dire à s’absoudre une fois de plus...

Cela n’empêchera pas les autorités ecclésiastiques de tenir le devant de la scène en toute occasion, les médias et les hommes politiques de prendre leur avis avec déférence, leur morale rétrograde de se faire entendre, si ce n’est de prévaloir.

La société d’oppression a toujours besoin, même au 21e siècle, de ce pilier de l’ordre qu’est l’Église catholique.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1550
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Abus sexuels dans l’Église : vers l’auto-absolution ?

Message par artza » 10 Oct 2021, 11:05

Une petite pensée quand même pour André Lorulot anar d'abord mais ensuite surtout anti-clérical et libre-penseur.
Pendant des décennies il dénonça les turpitudes et les crimes sexuels des ratichons dans sa feuille de chou: "La calotte". Disparue depuis belle lurette.

Il était de bon ton à gauche, à l'extrême-gauche de rigoler et de mépriser, incrédule.
Tout était vrai.
Qui le niera maintenant?
Dans les années soixante fleurissait le "catho-gauchisme", fils naturel de la "cathophilie" des staliniens!



Ceci dit Lorulot était loin d'être recommandable sous tous rapports.
Un peu bavard avec ceux de la rousse.
Peut-être les rencontrait-il dans des tenues de loges ou d'ateliers maçonniques.
artza
 
Message(s) : 1893
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Abus sexuels dans l’Église : vers l’auto-absolution ?

Message par le petit scarabee » 10 Oct 2021, 12:49

Bonjour,
Une petit pensée pour Lorulot en effet. Cela dit, pour info, "La Calotte" lui a survécu (de même que "L'Idée Libre"). Elle continue à être publiée, à pointer les méfaits de l'Eglise catholique... ces derniers temps ils se félicitaient des mobilisations pour les droits des femmes se développant dans plusieurs pays, et constataient en effet avec satisfaction que la vérité sur les violences sexuelles du clergé commence à être dite.
le petit scarabee
 
Message(s) : 1
Inscription : 10 Oct 2021, 12:38

Re: Abus sexuels dans l’Église : vers l’auto-absolution ?

Message par yannalan » 10 Oct 2021, 17:07

Un peu spécial, Lorulot, parfois.....
"Et Jésus était aussi barbare, aussi rétrograde, aussi magicien que son entourage incrédule, ignare et superstitieux.
Les Juifs de son temps étaient détenteurs d'une mentalité exactement semblable à celle des Arabes et des Nègres d'aujourd'hui."
La Vie comique de Jésus. André Lorulot. Ed. L'idée Libre 1934"
yannalan
 
Message(s) : 249
Inscription : 15 Déc 2005, 17:37


Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité