mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par com_71 » 03 Déc 2018, 15:39

Byrrh a écrit : Sans initiative de grande ampleur du mouvement ouvrier sur ses propres bases et à drapeau (rouge) déployé, on sait comment ça peut finir.


Il y a un mouvement en cours, et il ne s'agit pas de faire des incantations à Martinez, ni de demander aux gilets jaunes de se prosterner devant le drapeau (rouge).
Donc (comme toujours), intervention dans les entreprises et, dans le mouvement, apparaître intelligemment, principalement sur les revendications pouvant faire avancer le mouvement tout entier : "augmentations des salaires, des retraites et des allocations, garanties par une échelle mobile imposée et contrôlée par les travailleurs". Référendum et même "Macron démission", ça peut très bien être une diversion, on n'est pas aux portes du pouvoir !
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2792
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par Patrocle » 03 Déc 2018, 15:58

com_71 a écrit :... il ne s'agit pas de faire des incantations à ...
augmentations des salaires, des retraites et des allocations, garanties par une échelle mobile imposée et contrôlée par les travailleurs".

ah oui là on n'est pas dans l'incantation :lol:
Patrocle
 
Message(s) : 186
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par Byrrh » 03 Déc 2018, 16:39

com_71 a écrit :ni de demander aux gilets jaunes de se prosterner devant le drapeau (rouge).

Ça va dans les deux sens : ne pas demander aux militants syndicaux d'enfiler un gilet (jaune). Sauf bien évidemment quand ils crèvent sur l'autoroute, car si c'est moche et ça ne va avec rien, ça peut en revanche sauver des vies. 8-)
Byrrh
 
Message(s) : 453
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par Zelda_Zbak » 03 Déc 2018, 16:49

@Byrrh

C'était sur l'A31, de Nancy vers Metz, sortie 28, Louvigny (vers Saint Avold).
Les CGTistes avaient des gilets orange, et un autocollant CGT, les autres un gilet jaune.

@tous
Enfiler un gilet jaune, c'est dire à minima "Suis contre la politique de Macron"... ça ne dit pas grand chose vu que l'opposition à Macron est pour le moins hétérogène, mais ça ne dit rien d'infâmant non plus !
Moi, si j'en avais un (because pas de bagnole) je l'enfilerais volontiers. Avec un badge rouge par dessus...

Pour le reste Byrrh, ce que disent "des" gilets jaunes sur "les" réseaux sociaux. Ca n'a pas grand intérêt. Quelques fachos peuvent se lâcher et être très très très sur-représentés. C'est pas ça qui doit nous émouvoir.

Vendredi 14/12 s'il y a un appel à la grève, j'en suis !
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 739
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par com_71 » 03 Déc 2018, 19:24

Patrocle a écrit :
com_71 a écrit :... il ne s'agit pas de faire des incantations à ...
augmentations des salaires, des retraites et des allocations, garanties par une échelle mobile imposée et contrôlée par les travailleurs".

ah oui là on n'est pas dans l'incantation :lol:


Pour la clarté, que reproches-tu à la formulation que tu as grasseyé ? Elle n'est peut-être pas parfaite mais, pour l'éclairer si besoin est, elle était destinée à évoquer la nécessaire méfiance vers des indexations "officielles" comme on en a déjà connues dans le passé, basées sur des index hors de tout contrôle et ne correspondant pas du tout à la hausse du coup de la vie.

Conclusion de l'édito LO de cette semaine :
"La force des travailleurs est dans les entreprises où ils se retrouvent tous les jours. Leur travail est à la base des profits des capitalistes. C’est là qu’ils ont les moyens, par la grève, d’imposer l’augmentation générale des salaires, des pensions et des allocations.

Et c’est une lutte d’ensemble qui permettrait aussi que ces augmentations ne soient pas reprises à l’autre bout, par la hausse des prix, en imposant qu’elles suivent automatiquement la hausse du coût de la vie."
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2792
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: hausses du carburant... 17 novembre...

Message par com_71 » 04 Déc 2018, 01:26

Byrrh a écrit :Ça va dans les deux sens : ne pas demander aux militants syndicaux d'enfiler un gilet (jaune)...


Mais, dans cette période, on ne voit pas beaucoup de militants syndicaux ou dits "de gauche", fiers d'apparaître sous le drapeau rouge...
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2792
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par Gayraud de Mazars » 04 Déc 2018, 13:34

Salut camarades,

édito LO a écrit :Se dresser contre Macron... et contre ses maîtres capitalistes
La force des travailleurs est dans les entreprises où ils se retrouvent tous les jours. Leur travail est à la base des profits des capitalistes. C’est là qu’ils ont les moyens, par la grève, d’imposer l’augmentation générale des salaires, des pensions et des allocations.

Et c’est une lutte d’ensemble qui permettrait aussi que ces augmentations ne soient pas reprises à l’autre bout, par la hausse des prix, en imposant qu’elles suivent automatiquement la hausse du coût de la vie.


Le gouvernement lâche sur la hausse du prix des carburants au 1er janvier 2019 ! Un moratoire de 6 mois ! C'est trop peu, de qui se moque - t - on ?

Oui, la grève est la seule arme qui reste aux travailleurs, oui il faut augmenter les salaires et les pensions, les allocations, et que ces salaires (pas que le Smic) et ces pensions et ces allocations soient indexés sur l'inflation ! Que de justes revendications !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 589
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par com_71 » 04 Déc 2018, 14:19

Bon, le premier ministre recule, et satisfait aux premières revendications. Il n'y a eu aucune négociation. Les maniaques, notamment syndicaux, des négociations, peuvent être un peu déboussolés. On va tenter de les remettre en piste pendant trois mois, pendant que le gouvernement va chercher de nouveaux moyens de faire payer les plus pauvres, au profit du patronat...
Ça, c'est si le vent s'apaise un peu, ce que l'on ne peut pas souhaiter...
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2792
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par com_71 » 04 Déc 2018, 14:36

Lu sur le site du npa, aujourd'hui : 8 décembre : dans la rue pour changer le système, pas le climat
https://npa2009.org/agir/ecologie/8-dec ... -le-climat

Pas de doute, les camarades ferraillent bravement, et très politiquement, contre l'économisme. Ne pas se laisser trop distraire par les revendications "terre-à-terre" qui fleurissent autour des ronds-points...
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2792
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: mouvement gilets jaunes... et ses suites...

Message par Sinoue » 04 Déc 2018, 18:35

Disons que c'est une façon détournée de reprendre la rhétorique du gouvernement au début du mouvement, en disant que ceux qui contestent cette hausse des prix du carburant, ils vont à l'encontre d'une politique écologiste. La seule différence, c'est qu'ils expliquent qu'une politique écologiste n'est pas possible dans le cadre du capitalisme, et là par contre je suis d'accord avec eux.

Par contre j'ai du mal à comprendre votre faible enthousiasme envers cet élan populaire qui se base sur des revendications concernant le niveau de vie. Dans la période actuelle, ça ne m'étonne pas plus que ça que les pauvres se limitent à des revendications purement "économistes", sans perspective particulière. Aussi j'ai du mal à comprendre la quasi absence d'implication des syndicats dans ce mouvement, le cortège de la CGT de ma ville était bien désuet samedi dans ma ville. Personnellement cette effervescence me redonne vachement le moral, ça ne me permet pas spécialement des discussions très intéressantes dans mon milieu, mais en tout cas d'ouvrir le cercle des personnes autour de moi, et ceux qui critiquaient l'absence de perspectives écologistes s'inclinent devant le désespoir des démunis.
Sinoue
 
Message(s) : 64
Inscription : 25 Déc 2008, 13:10

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)

cron