Alain Krivine (1941-2022)

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Alain Krivine (1941-2022)

Message par Plestin » 09 Mai 2022, 05:35

Il n'y a qu'en matière de score à la présidentielle que le NPA avec ses 0,77% s'est rapproché de LO... :mrgreen:
Plestin
 
Message(s) : 2135
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Alain Krivine (1941-2022)

Message par com_71 » 09 Mai 2022, 07:27

Plestin a écrit :Il n'y a qu'en matière de score à la présidentielle que le NPA avec ses 0,77% s'est rapproché de LO... :mrgreen:

Qui pourrait dire qu'il n'y a ici aucun débat sérieux sur la faiblesse de ce score ?
;)
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 5131
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Alain Krivine (1941-2022)

Message par Ottokar » 10 Mai 2022, 16:01

La 5e et dernière vidéo de l'après-midi Krivine a été mise en ligne sur YouTube. Vers 7mn45 intervention de Michèle Verdier pour l'Etincelle, qui correspond à ce qu'ils auraient voulu entendre de LO. Les bons souvenirs, les manifs en commun, pour le Vietnam etc sans dire que la LCR jouait les représentants de la future dictature au lieu de soutenir la lutte du peuple tout en disant ce qu'étaient ses dirigeants. Et le tour à l'avenant, mais on ne va pas refaire le débat.
Ottokar
 
Message(s) : 483
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Alain Krivine (1941-2022)

Message par Kéox2 » 11 Mai 2022, 19:09

Le NPA, du moins sa majorité, ne sera donc pas présent à la fête de LO... Bof.

Camarades,

Nous prenons acte de la réponse que vous nous avez faite (et rendue publique), suite au courrier que nous vous avions adressé quelques jours plus tôt. Pour tout dire, nous trouvons cette réponse tout aussi choquante que l’intervention que vous vous êtes permis de faire lors de l’hommage à Alain Krivine.

D’abord parce que vous justifiez dans votre courrier de ne pas avoir respecté le cadre proposé. Le fait que les obsèques aient eu lieu quelques semaines plus tôt ne change absolument rien au fait qu’il s’agissait bien d’une réunion dont l’objectif était de rendre hommage à notre camarade disparu. Si rendre hommage ne vaut pas quitus d’une orientation et des nuances ou francs désaccords que l’on peut avoir, vous reconnaîtrez qu’il y a une différence à faire entre, d’une part, la façon dont on s’exprime dans ce type de cadre et, d’autre part, les débats que nous pouvons avoir régulièrement dans le cadre de votre fête annuelle ou de notre université d’été.

Le contenu même du texte lu par Michel Rodinson au nom de Lutte ouvrière (1/5e d’hommage à Alain, et 4/5e de polémique avec notre courant politique, jusqu’à la période actuelle pour laquelle Alain n’a aucune responsabilité) illustre d’ailleurs bien le peu de soucis que vous avez eu de rendre hommage à notre camarade, et la façon dont vous le justifiez dans votre courrier nous navre une nouvelle fois.

De plus, comme vous le savez pertinemment, à la différence de ce que vous écrivez dans votre courrier, nous n’avons aucun problème avec le fait de discuter, y compris publiquement, de notre orientation. Nous le faisons d’ailleurs bien plus régulièrement que vous, dans différents cadres unitaires, et y compris avec vous lorsque vous nous y invitez. Nous voulons d’ailleurs rappeler ici que nous vous avions écrit mi-avril pour vous proposer une discussion autour de la situation et de la question des législatives… proposition de rencontre que vous aviez alors décliné.

Vous savez donc que la question n’est pas là, mais bien dans la façon dont vous vous êtes servis en toute conscience du cadre d’un hommage militant sans autre considération que de polémiquer contre notre courant. Et à cette erreur d’appréciation politique s’ajoute maintenant l’incorrection militante, avec dans votre dernier courrier la critique des autres invité.e.s venus, eux, rendre véritablement hommage à Alain Krivine.

Enregistrant votre fuite en avant et votre incapacité à prendre le moindre recul sur votre attitude le samedi 30 avril (sans même parler de regrets), nous vous informons donc que, au vu de la nature de nos relations actuelles, les conditions ne sont pas réunis pour que le NPA participe cette année à votre fête. Cela signifie que, contrairement aux années précédentes, notre organisation ne tiendra pas de stand dans l’espace politique, et que personne ne participera au nom du NPA au débat que vous nous avez proposé.

Pour faire le point sur l’état de nos relations, nous vous proposons de nous rencontrer prochainement.

Le comité exécutif du NPA, le mercredi 11 mai 2022
Kéox2
 
Message(s) : 394
Inscription : 03 Fév 2015, 12:09

Re: Alain Krivine (1941-2022)

Message par Cornulier » 11 Mai 2022, 19:35

Je note dans un coin la dernière phrase, que je ressortirai mot à mot quand j'aurais besoin de causer un peu sérieusement avec ma compagne :lol:
Cornulier
 
Message(s) : 69
Inscription : 26 Sep 2004, 20:25

Re: Alain Krivine (1941-2022)

Message par BBoutanche » 11 Mai 2022, 20:40

Un bon moyen de pas répondre sur le fond c'est de prendre une posture offusquée. Mais je ne pense pas que ça trompe grand monde... Et je ne suis pas certain que change grand chose.

Le NPA ils étaient révolutionnaire un week-end tous les ans, à la fête de Lutte ouvrière. Cela fait deux ans qu'ils étaient pas venu.. Je ne pense pas que cette année ils voulaient jouer à "si je vous jure je suis révolutionnaire, faut pas écouter ce qu'il est écrit dans nos revues".

J'attende voir quand et pourquoi le NPA va proposer de rencontrer LO "prochainement"...
BBoutanche
 
Message(s) : 19
Inscription : 05 Mai 2022, 13:09

Re: Alain Krivine (1941-2022)

Message par Byrrh » 11 Mai 2022, 21:30

Un texte ridicule adopté par le comité exécutif du NPA par 7 voix pour (la "plateforme U") et 5 contre (A&R, L'Étincelle, DR).
Byrrh
 
Message(s) : 1055
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Alain Krivine (1941-2022)

Message par Byrrh » 11 Mai 2022, 22:07

NPA a écrit :Et à cette erreur d’appréciation politique s’ajoute maintenant l’incorrection militante, avec dans votre dernier courrier la critique des autres invité.e.s venus, eux, rendre véritablement hommage à Alain Krivine.

"Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es ; dis-moi de quoi tu t'occupes, je te dirai ce que tu deviendras." (Goethe)
Byrrh
 
Message(s) : 1055
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Alain Krivine (1941-2022)

Message par Plestin » 12 Mai 2022, 04:26

NPA a écrit :nous vous informons donc que, au vu de la nature de nos relations actuelles, les conditions ne sont pas réunis pour que le NPA participe cette année à votre fête. Cela signifie que, contrairement aux années précédentes, notre organisation ne tiendra pas de stand dans l’espace politique, et que personne ne participera au nom du NPA au débat que vous nous avez proposé.


La question de la relation avec LO semble pouvoir devenir un bon prétexte à d'autres choses. Est-ce à dire que, par le biais du vote 7 contre 5 évoqué par Byrrh, le NPA tente d'interdire de fait à L'Etincelle ou Gaël Quirante de participer au débat de la Fête ? Et est-ce que ça fonctionnera ou bien viendront-ils quand même et cela tournera-t-il au vinaigre entre eux ? :mrgreen:
Plestin
 
Message(s) : 2135
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Alain Krivine (1941-2022)

Message par Byrrh » 12 Mai 2022, 05:23

Ces courants n'avaient aucune intention de remplacer la majorité au débat LO-NPA : il s'agissait de la laisser assumer elle-même son soutien au réformisme et à un projet de gouvernement bourgeois. Mais comme on pouvait s'y attendre, elle s'est dégonflée, Alain Krivine lui servant de prétexte.
Byrrh
 
Message(s) : 1055
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron