Election législative Saint-Gaudens

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Election législative Saint-Gaudens

Message par Plestin » 08 Mars 2018, 13:43

La grève pour les salaires aux cimenteries Lafarge (9 sur les 10 du pays), dont celle de Martres-Tolosane, a payé.

https://www.lutte-ouvriere.org/en-regio ... 05352.html
Plestin
 
Message(s) : 570
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Election législative Saint-Gaudens

Message par Plestin » 12 Mars 2018, 06:59

Les résultats du 1er tour :

Inscrits : 84.553
Votants : 29.337
Exprimés : 27.818
Abstention : 65,30% - à comparer aux environ 47 % d'abstention en 2017. Mais c'est une participation un peu meilleure que dans le Val-d'Oise ou le Territoire de Belfort.


Martine Guiraud (LO) : 244 voix (0,88%), en progression relative (0,67 % en 2017 soit 293 voix).
Corinne Marquerie (PCF) : 733 voix (2,63%), en recul (elle avait fait 3,09 % en 2017 soit 1.346 voix).
Philippe Gimenez (LFI) : 3.622 voix (13,02%), en recul malgré tout son battage médiatique et la venue de Mélenchon et Ruffin (il avait fait 14,11 % en 2017 soit 6.142 voix).
Joël Aviragnet (PS) : 10.777 voix (38,74%), en très forte progression (il avait eu 17,78 % au premier tour de 2017 soit 7.739 voix !)
Marie-Cécile Seigle-Vatte (EELV) : 878 voix (3,16%), en progression relative (2,80 % en 2017 soit 1.220 voix), en l'absence d'une deuxième candidature écologiste qui avait fait 0,17 % et 73 voix en 2017, et avec un changement de candidat.
Francis Meynier (A3P) : 2 voix (0,01%)... Normal, il n'imprime pas de bulletins de vote. N'était pas présent en 2017.
Michel Montsarrat (LREM) : 5.651 voix (20,31%), en net recul (il avait fait 33,40 % en 2017 soit 14.541 voix !) malgré la venue de Castaner en renfort.
Philippe Maurin (LR): 1.374 voix (4,94%), en net recul par rapport au précédent candidat de la droite (un UDI soutenu par LR, qui avait fait 8,73 % et 3.802 voix).
Hervé Minec (UPR) : 297 voix (1,07%), en progression (0,64 % en 2017 soit 278 voix), avec changement de candidat.
Sébastien Broucke (Debout la France) : 706 voix (2,54%), en nette progression (1,41 % en 2017 soit 616 voix), avec changement de candidat.
Marie-Christine Parolin (FN) : 3.264 voix (11,73%), en net recul (15,43 % en 2017 soit 6.630 voix).
Guy Jovelin (Parti de la France) : 270 voix (0,97%), prises certainement au détriment du FN. Pas de candidat en 2017.

Contrairement à 2017, il n'y avait pas de candidat régionaliste occitan (0,79 % et 345 voix en 2017) ni de candidat du parti de Jean Lassalle (1,17 % et 510 voix).

Le constat est sans appel, et conforme à ce qui avait déjà été observé dans les partielles précédentes : très nette sanction du candidat macroniste, sous la forme d'un report de voix en faveur de son adversaire le mieux placé ; ici, il se trouve que c'est le PS, pas la droite. La droite et l'extrême-droite sont en net recul.

Le PS a donc non seulement pris des voix au candidat de Macron (à ses électeurs originaires de la gauche ET de la droite à priori), mais aussi aspiré des voix qui auraient pu se porter sur d'autres candidats de gauche, notamment la France Insoumise et le PCF, ou sur des candidats de droite.

A gauche, les seuls à relativement tirer leur épingle du jeu sont EELV (en l'absence d'un second candidat écologiste) et LO, même si les résultats de LO restent très faibles.



(sur le phénomène anti-Macron, il y a une exception sur laquelle je ferai un petit post, la Guyane).
Plestin
 
Message(s) : 570
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Election législative Saint-Gaudens

Message par Ottokar » 12 Mars 2018, 10:39

les seuls à relativement tirer leur épingle du jeu sont EELV (en l'absence d'un second candidat écologiste) et LO, même si les résultats de LO restent très faibles.

A 0,88 % il faut arrêter de dire n'importe quoi. Au stade où on en est, les "progressions" n'ont aucune signification si on ne passe pas pas de 1-2 à 4-5 au moins. On est content de ne pas perdre de voix, mais on ne va pas parler de "progression" et encore moins de "tirer son épingle du jeu". Espérons que nos amis ont eu de bonnes discussions, fait de nouveaux contacts, renforcé leurs liens avec ceux qui les connaissent... et que ceux-ci ne se découragent pas de si faibles résultats.
Ottokar
 
Message(s) : 192
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Election législative Saint-Gaudens

Message par Plestin » 12 Mars 2018, 18:49

Tu as raison Ottokar, les résultats LO sont très marginaux, l'expression "tirer son épingle du jeu" n'est pas appropriée ; mais on aurait très bien pu aussi reculer et être franchement laminés même par rapport à notre minuscule score de 2017...

Il faut bien voir que le PCF et la France Insoumise voient leur nombre de voix presque divisé par deux : le PCF passe de 1.346 à 733 voix et LFI passe de 6.142 à 3.622 voix. C'est une chute énorme, due à l'effet "élection partielle" avec son abstention élevée, ça c'est habituel, et due aussi à l'effet aspirateur du PS propulsé comme champion anti-Macron. (Enfin, on verra bien au deuxième tour, mais là Macron semble mal barré).

Notre nombre de voix est microscopique (surtout vis-à-vis de LFI !) pourtant on échappe à un tel effondrement (et les Verts aussi). Il se trouve que ça donne un certain recul en voix (de 293 à 244) mais une "progression relative", dont le sens est "une hausse uniquement en pourcentage et pas en voix". OK, passer de 0,67 % à 0,88 % c'est rien du tout, pas de quoi pavoiser. Pourtant c'est pas comme passer de 0,67 % à 0,35 % en suivant le même mouvement que PCF et LFI. C'est toute la différence entre faire 244 voix et faire 150 voix. On a le droit d'être un tout petit peu contents.

Est-ce que, vraiment, ça n'a aucune signification ? Si, ça en a une, ou plutôt deux : 1. LO est extrêmement faible, a priori dans un secteur comme celui-là où les militants de toutes les formations de la gauche sont nombreux, et leurs candidats très connus localement. 2. Ce minuscule électorat c'est quasiment le pré carré des fidèles qui se déplacent quand même pour aller voter, d'où une moindre volatilité que d'autres électorats. Le noyau, le talon, appelons-ça comme on veut. Les électeurs volatils, eux, ils avaient déjà volé ailleurs l'année dernière.

On en revient à la fameuse formule, tarte à la crème mais néanmoins vraie, de la fraction très minoritaire de l'électorat qui tient quand même à marquer ses idées, et dont on fait généralement la conclusion de ce type d'élections depuis quelques années...

Et, c'est plus facile à interpréter que si on avait fait 4 % ou 5 %, parce que là, il aurait fallu choisir entre retour provisoire des électeurs volatils, et réelle montée de l'influence de LO...
Plestin
 
Message(s) : 570
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Election législative Saint-Gaudens

Message par com_71 » 12 Mars 2018, 19:33

Plestin a écrit :


c'est plus facile à interpréter que si on avait fait 4 % ou 5 %...
Ouf, à quelles difficultés n'a-t-on pas échappé ? ☺
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2215
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Election législative Saint-Gaudens

Message par Plestin » 12 Mars 2018, 20:28

Et encore, ça pourrait être pire ! :lol:
Plestin
 
Message(s) : 570
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Election législative Saint-Gaudens

Message par Plestin » 12 Mars 2018, 20:44

Hou là là attention ça monte, les résultats définitifs disent 0,93 % et 259 voix !
Plestin
 
Message(s) : 570
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Election législative Saint-Gaudens

Message par com_71 » 12 Mars 2018, 21:49

Communiqué local LO 12/03/2018 a écrit : Haute-Garonne : Après le premier tour de l'élection partielle – 8ème de Haute-Garonne

Dans une élection sans enjeu, hormis pour la carrière des politiciens favorables au système capitaliste, 259 électeurs ont tenu à faire un vote ouvrier, un vote communiste. C’est un geste de fierté ouvrière que d’avoir affirmé, même minoritaires, le camp des travailleurs face aux tenants d’une société bourgeoise de plus en plus injuste et inégalitaire.

Le second tour opposera deux partisans du capitalisme, qui ont soutenu chacun à leur manière des gouvernements anti-ouvriers. Les travailleurs n’ont pas à choisir entre ces hommes qui répètent, chacun dans leur style, que le marché capitaliste est tout et que les salariés doivent accepter d’en être victimes.

Mais au-delà de cette péripétie électorale, il y a ce gouvernement qui continue à faire la guerre aux classes populaires. Au nom des intérêts des riches, des banquiers et des industriels, il s’en prend aux cheminots, aux retraités, aux chômeurs, aux travailleurs du public et du privé. Le 22 mars, jour de grève et de manifestations, peut être le début d’une contre offensive du monde du travail. Si la mobilisation est importante, ce sera bien plus efficace que toutes les joutes oratoires à l’assemblée.

Alors, contre tous ceux qui cherchent à diviser le monde du travail, il est indispensable de reconstruire un véritable parti des travailleurs, communiste et révolutionnaire, capable de peser dans la vie politique.

Martine GUIRAUD – Olivier GRIMOUX

Les résultats du 1er tour du 11 MARS 2018 : LO - Martine GUIRAUD : 0,93%, 259 voix

Les résultats du 1er tour du 12 juin 2017 : LO - Martine Guiraud : 0,67%, 293 voix
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2215
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Election législative Saint-Gaudens

Message par Plestin » 20 Mars 2018, 08:11

Au 2ème tour, le candidat PS a "littéralement écrasé", comme le souligne la presse bourgeoise, celui de Macron : 70,31 %, avec 10.000 voix d'avance, alors qu'en 2017 il n'avait été élu qu'avec 91 voix d'avance ce qui avait permis au rugbyman macroniste de contester la validité du scrutin.

Cela confirme donc ce que l'on constate avec les autres partielles : il y a une sorte de réaction du type "peu importe (ou presque) qui est l'adversaire le mieux placé du macroniste, votons pour lui". C'est une réelle tendance qui touche aussi bien une fraction des électeurs de la gauche réformiste que de la droite et du FN.

Evidemment, avec ce scrutin de Haute-Garonne, le PS y voit une validation de sa politique et le début d'une renaissance...

Pourtant, dans les autres circonscriptions où c'est un autre candidat que le PS qui est le mieux placé face au macroniste, le PS est toujours dans les choux.
Plestin
 
Message(s) : 570
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Précédent

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)