sur le site du NPA

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: sur le site du NPA

Message par com_71 » 16 Août 2019, 05:28

Ce fil devient un florilège...
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2921
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: sur le site du NPA

Message par Byrrh » 16 Août 2019, 13:52

Pour certains, la politique consiste en effet à produire des textes confidentiels et peu convaincants, mais où les rédacteurs ont veillé à faire tenir toute une liste de sujets, comme s'il s'agissait des termes indispensables d'une formule d'alchimiste ou de magicien. Pourtant, les professions de foi généreuses et humanistes n'ont pas de pouvoir particulier, et les mots restent sur le papier (ou sur le blog), ils ne prennent jamais vie ni ne changent la réalité. Toucher la classe sociale qui serait capable de changer le monde et la vie, c'est hélas bien plus ardu.

pietro2 a écrit :PAS UN MOT DES LGBT ? UN VIRAGE A 180° ? UNE FAKE CANDIDATURE ?

Telle ou telle question peut être abordée par des dilettantes, des fantaisistes ou des analphabètes politiques, et cela peut prêter à plaisanter. Pour autant, ces questions restent parfaitement sérieuses pour les communistes qui veulent les examiner à la lumière de leurs propres idées, méthodes et principes.
Byrrh
 
Message(s) : 478
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 21 Août 2019, 14:19

Le NPA de Quimper a écrit :

"(...) C’est selon nous, NPA, la voie qu’une liste citoyenne et démocratique, répondant à l’urgence sociale, écologique et démocratique devrait emprunter et à laquelle, si cela se réalise, contribueront les militantes et militants du NPA Kemper ».


Cela n'a rien de surprenant, il n'y avait que 31 listes municipales purement estampillées NPA en 2014 (sur 87), et 56 listes d'union. C'était déjà le cas, précisément, à Quimper où le NPA s'était présenté avec le Front de Gauche (ils avaient obtenu 5,77%). C'était aussi le cas pour la totalité des cinq autres listes bretonnes (Saint-Brieuc, Brest, Carhaix, Hennebont et Saint-Malo) en union le plus souvent avec le FdG ou certaines de ses composantes (PG, Ensemble), parfois avec les Alternatifs et/ou le PCF.

Certes, aujourd'hui, avec la France Insoumise à la place du Front de Gauche ce sera peut-être un peu plus compliqué... 48 listes d'union associaient le NPA à une ou plusieurs composantes de la future mouvance LFI.
Plestin
 
Message(s) : 1078
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: sur le site du NPA

Message par Duffy » 20 Sep 2019, 17:57

En une de la revue "l'anticapitaliste" :
"La science va-t-elle sauver l'humanité ou la faire disparaître ?"

Image
Duffy
 
Message(s) : 181
Inscription : 10 Fév 2015, 23:48

Re: sur le site du NPA

Message par Kéox2 » 21 Sep 2019, 07:49

Et ? :idea: :idea: :idea: :idea:
Kéox2
 
Message(s) : 78
Inscription : 03 Fév 2015, 12:09

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 06 Oct 2019, 16:42

Voici la motion qui a obtenu une courte majorité de voix exprimées au NPA en vue des élections municipales de mars 2020.

Motion sur les élections municipales
(52% des voix exprimées)

Municipales : Faire entendre sur le terrain politique et électoral la contestation du monde du travail et de la jeunesse

Nous vivons, en cette rentrée, le début d’une nouvelle phase de mobilisations, malgré la dispersion organisée par les directions syndicales, dans la continuité d’une année marquée par le mouvement des Gilets jaunes, les luttes des enseignants, des urgences, les luttes contre les licenciements… La grève massive de la RATP, mais aussi celle des travailleurs/ses de la santé, les mobilisations de la jeunesse pour le climat, les mobilisations de Gilets jaunes qui continuent, expriment la révolte des salarié.e.s, des classes populaires et de la jeunesse prenant elles-mêmes et eux-mêmes leurs affaires en main. Il est urgent de construire une alternative à la dispersion des luttes, en combinant manifestations et grèves dans la perspective d’un mouvement d’ensemble.

Nous voulons permettre que la révolte s’exprime également sur le terrain politique, y compris sur le terrain électoral à l’occasion des élections municipales de mars 2020. Pour cela, nous nous adressons à toutes celles et ceux qui ont été et sont actrices et acteurs de ces mobilisations, à celles et ceux qui en ont été solidaires, pour porter avec nous, dans la continuité de ces luttes, la contestation du capitalisme sur le terrain électoral.

Nous appelons les travailleuses et travailleurs, salari.é.es, précaires, chomeur.se.s, retraité.e.s, étudiant.e.s, à faire entendre leur voix, leurs exigences, en rupture avec le jeu politicien et institutionnel. Les mobilisations des Gilets jaunes, des urgentistes, des enseignants, des parents d’élèves, des postiers, des luttes des quartiers populaires, des étudiant.e.s et lycéen.nes, des Fords, de la RATP, la montée des mobilisations féministes montrent le chemin : prendre nous-mêmes nos affaires en main, nous organiser, nous coordonner, faire vivre la démocratie, une démocratie directe dans nos quartiers, sur nos lieux de travail, dans les luttes, dans toute la société.

Macron et Le Pen rivalisent de démagogie anti-immigrés pour mieux tenter d’instrumentaliser et diviser les exploités. Ils tentent de prospérer sur la faillite des partis de gouvernement de droite comme de gauche qui se sont relayés pour mener une même offensive au service des classes dominantes. Aujourd’hui, nombre de municipalités, mais aussi départements, régions sont dirigés par des majorités regroupant le PS et ses satellites dont la politique concrète ne diffère guère de celle des majorités de droite. Nous ne sommes pas de celles et ceux qui veulent reconstruire des bouts de cette gauche, y compris quand elle se prétend écologiste. C’est pourquoi, nous n’engageons pas de discussions nationales et/ou locales avec des partis ou regroupements de gauche même dite « radicale ». Nous présenterons des listes du NPA partout où cela est possible, listes ouvertes aux militants et aux acteurs des luttes qui veulent porter à nos côtés, dans la continuité des mobilisations, un programme de rupture avec le capitalisme. Nous pensons que l’unité des révolutionnaires, y compris lors des élections, serait un point d’appui pour que cette révolte s’exprime. Nous le proposons donc à Lutte Ouvrière. Le refus de LO de listes communes lors des dernières Européennes ne doit pas nous empêcher de défendre cette perspective qui, malgré les difficultés, n’en reste pas moins capitale. Pour autant, dès aujourd’hui nous ne conditionnons pas notre présence aux municipales, en tant que NPA, à un tel accord.

Dans ces élections, nous voulons aider au rassemblement du monde du travail autour d’un programme exprimant les exigences économiques, démocratiques, écologiques portées par les luttes des travailleur.se.s et de la jeunesse et dans le mouvement des Gilets jaunes. Un programme de lutte pour, entre autre, l’augmentation des salaires et des revenus, l’interdiction des licenciements, la défense des retraites, la création massive de postes dans les hôpitaux, l’Éducation, à la Poste et dans l’ensemble des services publics, un véritable service public pour la petite enfance et les personnes âgées, des maisons d’accueil pour les femmes et lgbti victimes de violences, l’égalité entre les hommes et les femmes, Français.e.s et immigré.e.s, des papiers et un accueil pour tou.te.s les migrant.e.s, la lutte contre toutes les discriminations et la répression… Ce programme porte la contestation du capitalisme, de la domination de la finance et pose la question du pouvoir, du contrôle démocratique de l’économie et de la société par les travailleur.se.s et les classes populaires.

Dès maintenant, la direction de l’organisation recense activement les communes où le NPA veut se présenter et fera un état des lieux de précis de l’avancée des listes lors de la prochaine réunion du CPN.
Plestin
 
Message(s) : 1078
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 10 Oct 2019, 07:43

Dans "La Nouvelle République" du 1er octobre, à propos des candidatures aux municipales à Saint-Pierre-des-Corps (banlieue de Tours) :

Sylvain Fauvinet : vers une liste anticapitaliste

L’enseignant militant du NPA ne sera pas forcément la tête de liste de ce groupe en cours de constitution à la gauche de la gauche. Mais il dessine avec d’autres les contours d’une liste qui rassemblerait le NPA, LFI et " 100 % à gauche ". En 2014, cette formation conduite par Patrick Bourbon avait obtenu un siège au conseil municipal. Le NPA, la LFI et " 100 % à gauche " feront cause commune en tout cas, avec pour objectif de peser dans le débat.


(...)

Et aussi Anne Brunet pour LO

Anne Brunet, enseignante en lycée professionnel, 52 ans, est candidate à Saint-Pierre-des-Corps pour le compte de Lutte Ouvrière. Porte-parole départementale du parti, elle a l'expérience des campagnes puisqu'elle a déjà été candidate aux législatives et aux municipales à Tours. Elle vient de déménager à Saint-Pierre-des-Corps et y sera donc en lice pour les municipales.
Plestin
 
Message(s) : 1078
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: sur le site du NPA

Message par Gayraud de Mazars » 10 Oct 2019, 12:49

Salut camarades,

Saint-Pierre-des-Corps : le plus vieux bastion communiste de France (PCF) résiste encore. Depuis le lendemain de la création du PCF en décembre 1920, le parti détient les clefs de cette ville d’Indre-et-Loire. Apparemment cela suscite des convoitises tout azimut !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 672
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: sur le site du NPA

Message par com_71 » 10 Oct 2019, 13:41

Gayraud de Mazars a écrit :Saint-Pierre-des-Corps : le plus vieux bastion [...] PCF résiste encore...


Aux prochaines municipales, il n'y aura qu'une liste pour défendre les idées communistes à Saint-Pierre-des-Corps, et ce ne sera pas celle du PCF...
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2921
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 11 Oct 2019, 15:14

Les endroits où le NPA - malgré sa motion "majoritaire" à 52% - s'apprête à se présenter avec toutes sortes de partis "de gauche" se multiplient.

Des listes qui auront probablement, encore une fois, une multitude de noms plus ou moins fantaisistes.

En toute logique, la liste "unitaire" toulousaine devrait trouver un nouveau nom parce que la dernière fois, c'était "Toulouse en marche" :lol:
Plestin
 
Message(s) : 1078
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité