Les signes de la crise qui vient

Marxisme et mouvement ouvrier.

Re: Les signes de la crise qui vient

Message par logan » 09 Oct 2019, 07:50

Les medias mainstream commencent à parler de récession.

Le protectionnisme et la guerre de monnaie menée par Trump sonnent le glas du mondialisme. La mondialisation est pourtant une importante contre-tendance à la baisse du taux de profit.

Mais l'oligarchie capitaliste US pille l'état avec la baisse des impots, avec un nouveau QE, avec de multiples interventions des banques centrales et la continuation du surendettement alors qu'elle a eu 10 ans pour réduire cet endettement.

Et en même temps comme elle sape la mondialisation, elle sape les conditions d'une hausse durable du taux de profit. C'est son chant du cygne. Elle sait qu'elle est en fin de cycle, à la fin du cycle financiariste qui dure depuis 40 ans.
Dernière édition par logan le 09 Oct 2019, 07:55, édité 1 fois.
logan
 
Message(s) : 291
Inscription : 23 Fév 2004, 13:47

Re: Les signes de la crise qui vient

Message par logan » 09 Oct 2019, 07:52

La bulle des obligations d'état est la mère de toutes les bulles :

https://brunobertez.com/2019/10/05/comp ... nts-detat/

Les banques centrales ont alimenté non seulement l'économie mais également et surtout les circuits financiers.
Au bout du bout il y a la faillite des états et l'avilissement de la monnaie.

Sous quelle forme, quand ?
Impossible de dire sous quelle forme, mais c'est pour bientôt, probablement moins de 12 mois et plutôt moins de 6.
logan
 
Message(s) : 291
Inscription : 23 Fév 2004, 13:47

Re: Les signes de la crise qui vient

Message par Plestin » 10 Oct 2019, 17:42

La récession n'aurait-elle pas déjà commencé ? Les faillites de compagnies aériennes, de voyagistes etc., n'en sont-elles pas un indice ?
Plestin
 
Message(s) : 1082
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Les signes de la crise qui vient

Message par logan » 13 Oct 2019, 08:12

Oui plusieurs indices montrent qu'on y est peut etre déjà : faible investissements productif et surtout contraction du secteur manufacturier aux usa, et l'Allemagne proche d'une récession technique.

Les bourse sont eu un coup de mou.... immédiatement rattrapé
Bertez a un formule juste comme souvent : « le cycle de la régulation de la croissance par les bulles d’actifs ».
Aujourd'hui la finance est le dopant du capital et pas son parasite comme les révolutionnaires le disent par habitude.
Sans les tours de passe passe de la finance, l'économie serait tombée depuis bien longtemps.

L'économie tient grâce à la finance et la finance tient grâce aux banques centrales + l'endettement des états.

Dit autrement :
L'état soutient la spéculation et la spéculation soutient l'économie.
Les banques sont payées pour emprunter.
Le protectionnisme prend la place de la mondialisation.
Les libéraux hurlent qu'il faut laisser la crise se dérouler.

On est dans une situation inédite, avec des principes inversés.

Ca ne peut pas durer, c'est impossible que ça dure, mais ça dure encore.

L'expansion :
https://lexpansion.lexpress.fr/actualit ... 97388.html
logan
 
Message(s) : 291
Inscription : 23 Fév 2004, 13:47

Précédent

Retour vers Histoire et théorie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)