Coronavirus vs grippe

Dans le monde...

Coronavirus vs grippe

Message par com_71 » 10 Fév 2020, 00:50

éditorial de Spark, 9.2.2020 a écrit :Vous vous inquiétez de l'épidémie de coronavirus en Chine ? Il y a une plus grande menace à la maison !

Le bilan du nouveau coronavirus continue d'augmenter, le nombre de décès signalés atteignant 400, puis 600, puis 800 ... et ainsi de suite. Tous les reportages nous font nous concentrer sur la Chine, où cette dernière maladie mortelle semble avoir commencé.
La Chine pourrait être à l'origine de cette épidémie particulière. Mais les États-Unis ont leur propre épidémie d'origine locale - une maladie qui infecte 20, 30 voire 54 millions de personnes en une seule année, une qui a tué plus de 61 000 personnes dans ce pays l'an dernier seulement. Cette épidémie est la grippe.
Pourtant, la grippe devrait être relativement facile à combattre. Et ce pays a les moyens d'y faire face. La science médicale en sait beaucoup sur l'ADN de diverses souches de grippe. Il sait comment les vaccins agissent pour l'empêcher ou réduire son impact. Même si les gens contractent la grippe, le remède est simple, répété chaque année par les responsables de la santé publique : «Restez à la maison, reposez-vous, buvez beaucoup de liquides». C'est la chose la plus utile que l'on puisse faire pour aller mieux et éviter propager la grippe aux autres. Et pourtant, 61 000 personnes sont décédées de la grippe la saison dernière, souvent parce que ces simples précautions n'ont pas été respectées.
Oui, c'est vrai, les vaccins ne sont pas pleinement efficaces. Bien sûr que non. La recherche pour les améliorer n'est pas une priorité des compagnies pharmaceutiques. En fait, la recherche est effectuée par des universités publiques et des instituts financés par des fonds publics - et le financement public de ces recherches a été réduit. Même lorsqu'un vaccin est développé, qui leur est remis, peu de compagnies pharmaceutiques se donnent la peine de le fabriquer. Ils fonctionnent à but lucratif et les vaccins contre la grippe, qui changent chaque année, ne sont pas assez rentables. Les compagnies pharmaceutiques n'en font donc pas assez et pas à temps. Certaines personnes ne prennent pas la peine de se faire vacciner. Beaucoup craignent que les vaccins soient pires que la maladie. Pas étonnant. Ce système médical axé sur le profit a suscité une méfiance en soi.
Derrière ces problèmes se cache une question encore plus fondamentale : lorsque les gens développent des symptômes pseudo-grippaux, pourquoi ne restent-ils pas à la maison assez longtemps pour récupérer ? Pourquoi vont-ils au travail, envoient-ils leurs enfants malades à la garderie ou à l'école ? Pourquoi mettent-ils en danger toutes les personnes avec lesquelles elles entrent en contact ? C'est ainsi que la grippe se propage et devient une épidémie. Nous savons tous pourquoi cela se produit.
Beaucoup d'entre nous ne sont pas payés en congés de maladie. Beaucoup d'autres ont des patrons qui nous nous marquent d'une croix rouge lorsque nous nous portons pâles avec des symptômes pseudo-grippaux. La question ne concerne pas uniquement les adultes en âge de travailler. Les enfants les plus vulnérables à la grippe sont les enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Mais combien de patrons nous sanctionnent si nous prenons des congés pour s'occuper d'enfants malades ? Combien peu de patrons nous accordent les congés payés nécessaires pour aider des parents âgés ou même des voisins à se rétablir ? Le motif de profit de la société capitaliste va à l'encontre des exigences les plus élémentaires pour prévenir une épidémie. Dans une société rationnelle - c'est-à-dire organisée collectivement pour faire face aux problèmes qui nous touchent tous - la recherche médicale serait une priorité. Personne ne serait contraint de travailler lorsqu'il présente des symptômes d'une maladie contagieuse. La société organiserait des moyens de prendre en charge les plus vulnérables - les enfants, les personnes âgées, ceux dont le système immunitaire est affaibli. Les personnes âgées ne seraient pas jetées au rebut dès que l'on ne pourrait en tirer aucun profit.
Les réactionnaires veulent que nous nous inquiétions de la Chine. Qu'ils n'y comptent pas ! Nos plus gros problèmes sont ici chez nous : la richesse, la science et la technologie qui existent ne sont pas organisées collectivement pour servir le bien commun, les besoins de l'ensemble de la population.
C'est le problème auquel nous devons faire face.
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 3083
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Coronavirus vs grippe

Message par Plestin » 10 Fév 2020, 06:37

The Spark a écrit :

Même lorsqu'un vaccin est développé, qui leur est remis, peu de compagnies pharmaceutiques se donnent la peine de le fabriquer. Ils fonctionnent à but lucratif et les vaccins contre la grippe, qui changent chaque année, ne sont pas assez rentables.


On constate en effet une désaffection des grands laboratoires pour le vaccin grippal traditionnel et bon marché, qui est de plus en plus entre les mains de compagnies pharmaceutiques de second rang qui n'ont pas toujours les moyens de les fabriquer en quantité suffisante. Les grands producteurs, à commencer par Sanofi qui est très fort sur ce type de vaccin, cherchent à faire évoluer les vaccins en vue de les rendre plus chers. Cela donne de nouveaux vaccins antigrippaux a priori plus efficaces mais qui s'affranchissent des prix bas.

Le problème avec le vaccin grippal, c'est qu'il est préparé des mois à l'avance sur la base des souches qui circulent durant l'hiver de l'autre hémisphère (donc l'hémisphère sud pour l'Europe et l'Amérique du Nord), mais ce ne sont pas nécessairement les mêmes qui dominent ensuite 6 mois plus tard pendant l'épidémie de l'hémisphère nord. D'où l'efficacité aléatoire du vaccin. Tout le monde connaît dans son entourage des gens qui affirment avoir eu la grippe alors qu'ils étaient vaccinés. Donc, les grands labos et notamment Sanofi lancent un vaccin grippe tétravalent (actif contre 4 souches de virus, 2 du groupe A et 2 du groupe B) qui remplace le trivalent (actif contre 3 souches, 2 du groupe A et 1 du groupe B) et augmente un peu les chances que la combinaison de souches du vaccin coïncide avec les souches réelles qui circulent pendant l'épidémie, sans garantie absolue toutefois.

Par exemple, les 4 souches recommandées (en France) pour l'hiver 2019-2020 sont :

A/Brisbane/02/2018 (H1N1)pdm09;
A/Kansas/14/2017 (H3N2) ;
B/Colorado/06/2017 (lignée Victoria/2/87) ;
B/Phuket/3073/2013 (lignée Yamagata/16/88).

Le système immunitaire s'affaiblit avec l'âge et Sanofi lance aussi (aux Etats-Unis, marché le plus lucratif où les prix sont plus élevés) un vaccin "concentré" qui stimule davantage l'immunité chez le sujet âgé. Mais il est nettement plus cher.

La plupart des vaccins contre la grippe sont produits dans des oeufs de poule et cela représente un risque au cas où l'on verrait émerger une pandémie d'un type de virus s'attaquant à la fois à l'homme et à la poule (ex. : grippe aviaire), car on ne pourrait plus produire le vaccin au moment où on en a le plus besoin, par manque d'oeufs. C'est pourquoi des vaccins sur cultures de cellules de mammifères ont été développés, par exemple par Novartis en lien avec l'armée américaine et grâce à d'abondantes subventions publiques, mais ils sont beaucoup plus chers et il n'y en a pas pour tout le monde. De nouvelles pistes sont regardées et Sanofi a racheté une société américaine qui fabrique des vaccins dans des cellules d'insectes, ici aussi en quantités réduites pour l'instant et à prix élevé.

Mais les laboratoires repoussent sans cesse les travaux de recherche sur le "vaccin grippal universel", l'Arlésienne du vaccin contre la grippe, qui pourrait vraiment cibler ce qui est commun à tous les virus grippaux (au moins ceux d'un même groupe) et deviendrait efficace quelle que soit la souche en circulation à l'instant t.
Plestin
 
Message(s) : 1247
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Coronavirus vs grippe

Message par Zelda_Zbak » 10 Fév 2020, 08:43

Merci Plestin, passionnant, comme toutes tes interventions.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 805
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53


Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)